Pmyclopedia > TIC > Quelques articles sur le sujet > La presse face au défi du numérique
Pmyclopédia
tags


La presse face au défi du numérique

Actualité

Le rapport remis le 19 février par Marc Tessier à Renaud Donnedieu de Vabres, "La presse face au défi du numérique", porte sur l'impact du numérique sur la presse écrite française. Il préconise que les pouvoirs publics soutiennent les entreprises de presse, dont le modèle éditorial et la déontologie doivent être préservés.

Le rapport fait état d'une baisse des revenus de la presse écrite. Ainsi, de 2000 à 2005, la diffusion totale payée de la presse grand public a reculé de 6 %, celle de la presse magazine de 5 % et celle de la presse quotidienne de 7 %. Dans le même temps, les recettes publicitaires de la presse ont reculé de plus de 13 %, alors que celles d'internet ont "progressé à un rythme exponentiel".

Ce qui place la presse écrite devant "trois exigences" : moderniser ses outils et renouveler ses formats ; réformer son système de distribution ; étendre son champ d'action à de nouveaux supports.

Renforcer les fonds propres de la presse écrite

Face aux géants de l'internet, le rapport juge les groupes de presse "souvent trop petits et trop désarmés au plan financier ". "Il est important que des coopérations et des rapprochements puissent avoir lieu, qu'ils prennent la forme de projets communs, d'échanges et de participation ou de fusion et que les pouvoirs publics soient attentifs à ne pas gêner ces évolutions", souligne le rapport.

Le document insiste sur la nécessité de renforcer les fonds propres. Un fonds dédié à l'investissement dans la presse, géré par une institution publique, et une déduction fiscale pourraient inciter les investisseurs privés à prendre des participations dans les entreprises de presse.

Le rapporteur propose également un taux de TVA réduit à 5,5 %, à l'échelle européenne, pour les sites d'information payants, ainsi que la création d'un statut de "journaliste-citoyen". Des nouveautés qui pourraient s'accompagner d'une évolution du droit d'auteur, dans le but de faciliter le développement multimédia des entreprises.

 

Un cadre législatif à l'accessibilité numérique

L'article 47 de la loi du 11 février 2005 stipule que les sites internet de l'administration doivent être, sous peine de sanctions, accessibles à toutes les personnes en situation de handicap.

Le référentiel général d'accessibilité pour les administrations (RGAA), qui devrait être adopté en septembre 2007, permettra de disposer, à terme, d'un document technique qui intégrera les exigences de la loi (critères de conformité, organisation de la déclaration de conformité...)

Actuellement, la référence en matière d'accessibilité est le label "AccessiWeb", qui se décline en 3 niveaux :

ronze, si 55 critères spécifiques sont respectés (équivalent au niveau A du W3C/WAI) ;

argent, si le site respecte les 23 critères supplémentaires (équivalent au niveau AA de W3C/WAI)

or, si l'ensemble des 92 critères sont respectés (équivalent au niveau AAA de W3C/WAI).

Ces critères d'accessibilité concernent notamment les éléments graphiques, les couleurs, le multimédia, les liens hypertextes, la structuration d'une page web et l'aide à la navigation.

Les standards du W3C

Le World Wide Web Consortium (W3C) est un groupe d'experts indépendants fondé en octobre 1994 pour promouvoir la compatibilité des technologies du web. Son objectif : mettre la toile et ses services à la disposition de tous les internautes, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique ou leurs aptitudes physiques ou mentales.

20-02-2007 11:52

http://www.internet.gouv.fr

Annonces Google
Annonces Partenaires

Agence Web Agence web spécialisée dans la création de sites internet, le référencement et la E-réputation.

Agence Digitale 50A Agence digitale spécialisé dans l'accompagnement et le déploiement de stratégie social business